Logo Julien Wilhelm, Awebsome

01/06/2020

Le syndrome de la page blanche : réduire l'impact environnemental de sa navigation en ligne

Public pour cette page :Tous profils

Tout navigateur web qui se respecte propose à ses utilisateurs un moteur de recherche par défaut.

Une loupe
La recherche en ligne, un pilier historique d'Internet.

Pour autant — et c'est tant mieux pour la diversité numérique —, ils existent de nombreux moteurs de recherche.

Tous ne se valent pas.

  • Pertinence et lisibilité des résultats.
  • Politique en matière de confidentialité.
  • Vitesse d'exécution.
  • Fonctionnalités complémentaires.
  • ...

Sont autant de critères qui permettent d'apprécier les avantages et inconvénients de chacun. Heureusement, il est facile d'en changer, manuellement ou à l'aide d'extensions appropriées.

Avez-vous toutefois remarqué que, dans la plupart des procédures d'installation, le moteur de recherche défini par défaut influence la page d'accueil de votre navigateur web ?

Ce comportement a des conséquences sur l'environnement et constitue un vrai frein à la fluidité de votre navigation.

Page d'accueil versus page blanche

Le comportement natif veut qu'à chaque redémarrage de votre navigateur web — et souvent à chaque nouvel onglet ouvert —, la page du moteur de recherche par défaut soit affichée. Cette opération est loin d'être anodine pour l'environnement — et pour vous-même — puisqu'il s'agit d'aller s'enquérir d'une ressource... Dont vous n'avez aucun besoin !

Page d'accueil du moteur de recherche Ecosia.org
La page d'accueil du — très bon — moteur de recherche Ecosia.org. Aussi jolie qu'inutile.

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'un moteur de recherche défini par défaut ne se limite pas à vous proposer une page d'accueil qui lui est propre. En réalité, toutes les requêtes saisies depuis votre barre de navigation sont traitées par ce même moteur. Et tout comme le champ de saisie de la page d'accueil de votre moteur de recherche, votre barre de navigation vous permet de composer une requête avec suggestions en temps réel.

Ainsi, votre page d'accueil, votre nouvel onglet par défaut, peut tout aussi bien ressembler à ceci...

Un onglet vide
Un onglet vide. Visuellement sobre, mais pas seulement...

... Et accroître votre confort de navigation tout en réduisant son impact environnemental !

Comment ? Lisez plutôt !

Le chargement superflu de la page d'accueil de votre moteur de recherche induit un coût environnemental direct (consommation électrique), indirect (contribution à l'usure de tous les équipements mobilisés, dont le vôtre), une dépense prématurément de votre forfait data (le cas échéant) et est bloquant à l'utilisation, car vous devez attendre sa disponibilité avant d'exploiter ses fonctionnalités.

Une page blanche vient gommer l'ensemble de ces désagréments.

Définir une page blanche en page d'accueil de son navigateur web de bureau

Au regard de l'offre actuelle en matière de navigateur web, il est compliqué de décrire la procédure propre à chacun d'entre eux pour appliquer une page blanche à l'accueil et créer des onglets vides. Attardons-nous toutefois sur deux options majeures. J'omets volontairement Internet Explorer, dont l'usage n'est plus recommandé de l'avis même de Microsoft, son créateur (en), ainsi que Safari, logiciel propriétaire auquel je n'ai pas accès sur mon environnement Linux.

Fifefox, le bon

Avec Mozilla Firefox, la procédure est simple comme bonjour. Ouvrez les Préférences depuis le menu principal du navigateur puis rendez-vous dans la section Accueil.

préférences du navigateur web Firefox
Firefox, en bon élève, a tout prévu.

Sélectionnez maintenant "Page vide" pour les options "Page d'accueil et nouvelles fenêtres" et "Nouveaux onglets", et c'est tout !

Testé avec succès sur la version 76 (desktop).

Chrome, la brute

Avec Google Chrome, les choses se corsent. S'il existe bien une personnalisation accessible depuis les Paramètres, celle-ci ne permet pas à l'utilisateur moyen d'appliquer du contenu vierge. Heureusement, il existe des extensions comme Empty New Tab Page pour corriger cette lacune.

paramètres du navigateur web Chrome
Par défaut, Chrome ne permet pas d'ouvrir de page blanche sans extension.

Une fois installée et activée, l'extension charge un fichier local et ultra-léger pour simuler l'ouverture d'une page vierge. Plutôt astucieux !

Testé avec succès sur la version 83 (desktop).

Les autres, truands ou non

De nombreux autres navigateurs web, même réputés, empruntent à Chrome ou à Firefox (ils utilisent un tronc technologique commun). Pour ceux-là, bien souvent la procédure est similaire à l'une ou l'autre décrites ci-dessus. Dans le cas contraire, et comme d'habitude en cas de difficulté, une recherche ciblée sur le web devrait vous permettre de trouver la méthode adaptée à votre navigateur.

On en discute ici ou ? Vous pouvez aussi partager cet article sur:

Linkedin